Deux jours aux Pays-Bas

Aujourd’hui je voulais revenir sur le premier voyage que nous avons fait ensemble, Andy et moi: il s’agissait d’un week-end dans l’autre pays du fromage à l’occasion de nos un an de couple et nous voulions marquer le coup!

12301529_10206610616957269_2192032368267145776_n

Nous sommes donc parti le 30 novembre 2015, sacs sur le dos et chaussures de rando bien nouées à l’assaut de ce pays que nous avions déjà eu l’occasion de visiter (séparement) mais qui nous plaisait beaucoup!

Pour nous y rendre nous avons pris un train jusqu’à Lille puis un Ouibus destination Amsterdam! Le voyage en bus ne nous a pas semblé si long que ça, et nous sommes arrivés en fin d’après-midi à la station de Sloterdijk de l’équivalent du RER néerlandais, à quelques encablures seulement de Amsterdam Centraal. Nous nous y rendons donc en train (attention les prix des transports amstelodamois sont assez élevés, même pour une seule station, et les contrôles assez fréquents!) en quelques minutes à peine. C’est vraiment un moyen de transport pratique, tranquille et avec une bonne fréquence de passage.

Nous décidons donc de nous promener à travers le centre ville malgré le temps exércrable (sur ce coup-là nous n’avons pas eu de chance entre le vent glacial et les trombes d’eau!) et notre joie de retrouver ce pays que nous cherissions ne sera pas même affectée par les centaines de vélos qui déboulent à toute vitesse de chaque coin de rue (attention aux novices du pays des tulipes: gardez l’oeil partout!) et après la visite rapide des principales rues alentoures, de la place du Dam et des nombreux canaux nous avons fini par attérir dans un restaurant italien où nous avons commandé des pizzas!
Après ce premier restaurant en amoureux, une fois que nous fument bien rassasiés et repus, nous avons poursuivi notre route sous la pluie et les cheveux au vent et commencions à se demander où nous allions bien pouvoir planter la tente ce soir!
Et oui, qui dit petit budget dit camping sauvage! Même pour le dernier soir de novembre!
Andy avait repéré avant de partir un parc national qu’il avait bien envie de visiter et qui se trouvait à quelques kilomètres de là, sur l’autre rive de la province « Noord Hollande ». Nous avons donc repris un train à Amsterdam Centraal, cette fois direction la ville de Overveen!
Lorsque nous descendons du wagon, la pluie retombe de plus belle et il fait nuit noire: on distinguait à peine la minuscule gare typique de la région qui avait pourtant l’air franchement jolie! Nous décidons de marcher le long de la nationale jusqu’à trouver le parc de Zuid-Kennemerland. Ce fut le cas au bout d’un assez long moment, malheureusement il était fermé, nous n’avions donc pas d’autres choix que de trouver un autre endroit où camper, car la fatigue du voyage commençait à se faire sentir!
Au bout de longues recherches on a du se résoudre à planter la tente sur l’herbe (d’une largeur suffisante je vous rassure!) le long de la nationale, et pour ma première nuit en tant que campeuse je dois dire que c’était assez… spécial et très humde !

Le lendemain, bien sûr on a été réveillés tôt à cause du bruit des voitures et nous avons pliés bagage pour aller à Zuid-Kennemerland. La clotûre était toujours fermée mais à notre grande surprise… Elle s’est ouverte sans opposer aucune résistance! Avec un peu de jugeotte nous aurions pu passer la nuit à l’intérieur: quelle déception ! Mais on ne se laisse pas abattre et on parcours le parc durant de longues heures, jusqu’en milieu d’après-midi ! Nous avons entre autres croisé un troupeau de moutons, vu un lac se dessiner derrières des dunes et des collines (le lac de Vogelmeer) et arpenté des forêts de sapins. C’était magnifique et après une halte au restaurant du parc (où nous avons commandé des tartines typiquement hollandaises juste somptueuses) nous sommes reparti en direction de Amsterdam!

12295244_10206610608797065_194300128691918658_n12299135_10206610612197150_807666905441283985_n12289545_10206610610037096_2731846019350277088_n12278873_10206610607997045_7691654884316654492_n11987127_10206610607397030_1997875781351703733_n

Voulant essayer le stop nous avons marché le long de cette même nationale qui nous a vu dormir et sommes parvenu jusqu’à Haarlem à pied (le stop marche moins bien qu’en Islande!). Une très jolie petite ville tranquille en périphérie de Amsterdam qui valait le coup d’oeil et cette longue marche.
A partir d’Haarlem nous avons repris un train direction Sloterdijk Station où nous avons décidé de prendre une chambre d’hôtel pour cette deuxième nuit où on ne se voyait pas du tout replanter la tente (en pleine ville en plus!) dans ce froid, cette humidité et cette fatigue! Nous avons donc pris une chambre au Teleport Hôtel qui nous a parfaitement bien accueilli et qui se trouvait de surcroît juste en face de l’endroit où nous prendrions le bus retour le lendemain matin!

11222408_10206610615117223_562091423849668665_n

Avant de repartir à l’assaut de la capitale du pays des moulins, on passe par une case douche et décharge des sacs qui redonne du baume au coeur, et on y retourne !

La pluie tombait un (tout) petit peu moins et nous parcourions cette fois les quartiers périphériques du centre en quête d’endroits moins fréquentés par les touristes. Nous passons par le Quartier Rouge (évidement, c’est un incontournable) mais on ne s’y attarde pas. On finit par tomber sur un quartier très tranquille, plutôt familial avec des vélos qui reposent sur les murs des maisons, et un coffee shop se dresse en face de nous.
On y va ou pas? Après hésitations, nous décidons d’y entrer car on ne peut quand même pas quitter le pays sans avoir mis un pied dedans au moins une fois, évidemment nous commandons seulement des boissons chaudes et rien d’autre, mais on observe autour de nous et le moins qu’on puisse dire c’est que c’était pas comme on l’avait imaginé: les gens paraissent…tout à fait normaux, voir banals. Ils ont l’air de trentenaires qui rentrent du boulot et au lieu de prendre une bière entre amis ils y fument simplement un joint en levant la tête pour regarder le match de foot sur la télé du bar, rien d’exeptionnel en fin de compte, l’endroit est très tranquille, et après nos boissons chaudes terminées nous regagnons l’hôtel pour une dernière nuit de repos bien méritée.

 

Myriam