Escapade à Londres

Grâce à Megabus nous avons réservé deux trajets aller-retours pour passer le week-end à Londres à vraiment pas cher! Pour Andy, ce sera son bâptême du Royaume-Uni, je suis très heureuse que ce soit avec moi

IMG_0476

Après une nuit éreintante à bord du bus qui prenait des airs de wagons-lits tant les ronflements étaient sonors et réguliers, une traversée en bâteau et des attentes interminables aux frontières, nous arrivons à Victoria Station, dans la capitale d’outre-Manche animée et colorée et faisons un arrêt obligé chez McDonald’s pour commander de gros petits-déjeûners anglais à base d’oeufs, de bacons et de gruyères accompagné de café au lait. Ce n’était franchement pas fantastique, mais après une nuit pareille c’était prèsque le top !

Nous avons comme à notre habitude beaucoup marché, traversant le centre ville de long en large, à pied ou en bus (les double deckers comme on les appelle là bas!) en passant par China Town et ses odeurs alléchantes, les jardins de la reine bondés d’écureils à Buckingam Palace, puis en continuant sur les très célèbres Oxford et Regent Street: paradis des fashionistas et autres accros du shopping!

IMG_0488

Nous avons aussi fait une halte à Picadilly Circus pour admirer les écrans géants et la foule qui s’amasse autour de nous, les bus à deux étages, les attrapes-nigauds pour touristes étourdis, les taxis typiquement anglais et les animations de rue, puis nous sommes retournés vers Buckingam Palace pour applaudir l’rrivée du Marathon de Londres qui avait justement lieu aujourd’hui !

En parlant de Marathon de Londres, en début d’après-midi nous ne réalisions pas encore à quel point cela allait influer sur notre séjour ! En effet, nous avions prévu de ne pas nous prendre la tête et de chercher un hôtel, un Air Bnb ou autre qu’une fois sur place, comme nous l’avions déjà fait: quelle ne fût pas notre erreur ! En commençant à chercher sur internet (Booking.com, Trivago etc…) nous nous sommes vite rendu compte que tous les hôtels étaient soit complets soit hors de prix et que c’était justement à cause du Marathon !

IMG_0479

Nous nous sommes déplaçés d’hôtel en hôtel, de rue en rue et de quartier en quartier sur des kilomètres et des kilomètres et à la fin cela ne nous faisait plus rire du tout! Surtout que nous n’avions pas notre fidèle tente sur nous pour nous abriter en cas de vraie grosse galère, et qu’après une nuit quasi blanche, on ne rêvait que d’une douche chaude et de draps chauds ! La nuit commençait prèsque à tomber et nous avions essuyé des refus pendant des heures dans tous les hôtels possibles et imagineables quand nous parvînmes enfin par en trouver un (tuyeau d’un réceptionniste qui nous a certainement pris en pitié à notre mine dépitée et mes yeux larmoyants) mais malheureusement il a eu un coût ! Pour une minuscule chambre avec douche à peine salubre en sous-sol (mais avec toute petite terrasse, bonne surprise!) dans le quartier de Westminster nous avons du payer plus de 130 euros, autant dire une fortune pour nous, abitués des voyages low-cost ! Morale de l’histoire: être spontané et ne chercher une chambre qu’au dernier moment c’est grisant et en général ça marche bien, mais assurez-vous d’abord de ne pas être un jour spécial comme ce fut notre cas. (type fête importante, événement sportif d’envergure, concert exceptionnel etc…)

Le lendemain, on s’est détendu en faisant un tour au quartier de Camden Town au nord de la ville. Célèbre pour ses devantures loufoques, ses food-trucks, ses échopes farfelues aux marchandises originales, ses marchés colorés et sa faune à l’apparence parfois exentrique, le quartier que je visitais aussi pour la première fois tient ses promesses ! Nous avons mangés de délicieux fallafels à un commerçant ambulant du marché nommé « Zingle Food », Andy a acheté une tenture pour décorer son appartement et nous en avons pris plein les yeux, surtout au moment où en pleine rue se tenait le banquet d’Alice au pays des Merveilles et que nous avons pu prendre des photos avec les gens costumés !IMG_0486

Le soir avant de repartir en Megabus, il nous restait une petite heure devant nous alors nous avons décidé de sauter dans un double decker et de mettre le cap sur King’s Cross, plus au sud! King’s Cross est la gare londonnienne qui a inspirée JK Rowling pour écrire le roman du sorcier le plus célèbre: Harry Potter. En grande fan de la saga, j’étais émerveillée de voir un des endroits apparaissant dans les films, la voie 9 trois quarts et la boutique officielle « Harry Potter shop » qui a vraiment l’air d’être magique ! Cette dernière note enchantée à vraiment mis la touche finale à ce très joli week-end que nous n’oublirons pas de sitôt !

Myriam